L’amélanchier

Le conte

L’histoire, collectée par les frères Grimm, commence comme beaucoup de contes traditionnels d’Europe : une femme meurt en accouchant d’un garçon. Le mari épouse une autre femme, mère d’une fille; mais la belle-mère maltraite le garçon, dont elle est jalouse. Le conte prend une tournure inattendue, cruelle et décidément adulte quand la haine de la belle-mère pour son beau-fils tourne au meurtre. S’ensuivra un voyage initiatique symbolique et poétique qui nous amène à affronter les tabous, dévoiler les secrets et questionner le silence.

La conteuse Nadine Walsh porte le conte avec une intensité qui nous fait plonger dans les profondeurs de la psyché, navigant entre horreur et réconciliation.

Bande-annonce du conte

Ce conte est très cher à mon cœur. Je l’ai entendu pour la première fois en anglais à la radio publique NPR du Vermont, il y a de cela de nombreuses années, et j’avais été hypnotisée.  Je ne me rappelle même pas comment je me suis rendue jusqu’à Montréal. 

Micheline Lanctôt

La conteuse : Nadine Walsh

Nadine Walsh foule les planches depuis plus de 30 ans. Interprète d’une forte présence et chercheuse acharnée, elle use de son corps autant que de sa voix pour propulser ses créations et retransmettre des histoires archaïques, reflets de l’humanité depuis la nuit des temps.

Chaque spectacle se distingue par une forme singulière qui remet en question sa relation avec le public et avec l’histoire. Elle conte pour résister à l’endormissement, à l’ignorance, au conformisme, au désenchantement, à la mort.

La marraine : Micheline Lanctôt

Réalisatrice, actrice, scénariste, productrice, monteuse et animatrice, Micheline Lanctôt connaît toutes les facettes du métier de cinéaste. Ses films ont été primés dans de nombreux festivals québécois, canadiens et internationaux. Sa plus récente création, Une manière de vivre, sortira sur les écrans canadiens le 1er novembre. Celle dont la carrière s’étale sur une cinquantaine d’années fait partie des lauréates de l’Hommage Diamant Birks qui célèbre l’apport cinématographique de femmes qui œuvrent devant ou derrière la caméra.

X