Que l’aventure commence

14 octobre 2019

Allô à tous !

Je m’appelle Louise Frognet et, cette année, je serai la correspondante in situ du Festival Interculturel du conte de Montréal.

Jeune belge passionnée de mots, diplômée en littérature française et italienne, je débarquais il y a un peu plus de deux ans sur le sol québécois pour un voyage d’un an. Ayant entendu parler du festival par une amie à la fin de mes études et désireuse de découvrir le monde du conte que je connaissais mal, j’ai pris contact avec Stéphanie Bénéteau, la directrice artistique, pour lui proposer de l’aide en tant que bénévole. Dès mon arrivée (début septembre 2017), j’ai commencé à travailler avec l’équipe du festival en donnant un coup de main sur différents plans (logistique, coordination, etc.).

Mais l’aide apportée était, en réalité, bien minime comparativement à cet incroyable univers conté qui m’a ouvert ses portes. Pendant le festival de 2017, j’ai ainsi eu l’occasion d’assister à de nombreux spectacles et conférences, et j’ai eu la chance de rencontrer des artistes québécois, canadiens et internationaux. En outre, l’idée que je possédais du conte s’est développée, enrichie et a beaucoup évolué. Le FICM prône en effet le conte sous toutes ses formes : pour adultes, pour enfants, le conte slamé, chanté, féministe, multiculturel et j’en passe ; en bref, le conte en tant que tradition orale aux mille facettes et à l’unique universalité.

Cette année, grâce à un partenariat entre la Belgique et le Québec, j’ai la chance de renouveler l’expérience. Bien plus, je vais la partager avec vous à travers ce blogue sur lequel je publierai très régulièrement des articles au gré du festival. Or, l’édition 2019 s’annonce riche en surprises et nouveautés : un tout premier combat des contes, du conte et de la gastronomie, des contes au musée, un volet international, le traditionnel marathon du conte, et davantage encore !

À très bientôt, pour une belle aventure contée !

X